Historique

Le Hanovrien, l’une des principales races allemandes de sang, fut crée à l’origine pour la cavalerie et l’attelage, par George II, électeur de Hanovre, en 1735. Au moment des guerres napoléoniennes, l’effectif fut réduit à Hanovre et le Pur-Sang anglais dut être introduit pour accroître le nombre de chevaux de guerre. Au fur et à mesure que le besoin en chevaux « de travail » diminuait au profit des chevaux « d’équitation », des apports de Trakehners et plus récemment, d’Arabes et à nouveau de Pur-Sang furent effectués, dans l’intention d’améliorer la race tout en conservant l’allure et le tempérament du type d’origine.

Standard

Toisant entre 1.53 m à 1.70 m, de couleur unie. Il est fort, courageux, large et musclé. Il possède des épaules obliques, une arrière-main puissante et une queue portée souvent haut. Les canons sont courts.

Utilisation

Le Hanovrien est aujourd’hui un excellent cheval de compétition, brillant à la fois en dressage et en saut d’obstacles, on le retrouve de plus en plus souvent en épreuves internationales.