Certains étalons des Haras Nationaux sont tirés au sort. Il est réservé aux juments susceptibles de produire avec l’étalon demandé, un produit Selle Français ou Anglo-arabe (ou Anglo-arabe de complément) et âgées de 18 ans maximum à la date de la saillie à venir.
Pour cela, la poulinière doit posséder des points de tirage au sort.

Critères d’attributions

LES 2 POINTS DE MODÈLES ET ALLURES

conditions pour que les juments obtiennent 2 points de modèle :

  • soit être la mère d’un étalon national ou agréé sur le territoire français
  • soit étant âgée de 4 à 7 ans, avoir obtenu la prime de reproductrice dans un concours des 3 ans montés,
  • soit étant âgée de 5 à 18 ans, avoir obtenu les 3/4 de la prime maximale dans un concours de poulinières.

Ces 2 points sont valables jusqu’à l’âge de 18 ans inclus.

LES POINTS PACE (PRIME D’APTITUDE A LA COMPÉTITION ÉQUESTRE) :

Pour en bénéficier il faut avoir présenté la jument en concours de modèles et allures au moins une fois dans sa vie avec un classement correct c’est-à-dire une note de 14 au minimum. la jument doit avoir été saillie l’année en cours et avoir donné naissance l’année en cours ou l’année précédente à un produit inscriptible au livre généalogique des races françaises de chevaux de selle et ayant été identifié par le service des haras. Si la jument reste vide 2 années consécutives, la prime est suspendue à partir de la deuxième année et son versement sera rétabli à partir de l’année ou la jument aura de nouveau un produit. Si une jument n’est pas saillie une année, la prime ne recommencera a être versée que lorsque la jument aura à nouveau un produit.

La prime versée dépend du nombre de points dont elle est titulaire (4 points maximum payés par jument jusqu’à l’âge de 18 ans inclus). Cette valeur est fixée chaque année par division du montant total du crédit affecté à la Prime d’Aptitude à la Compétition Equestre par le nombre total des points accumulés par les juments pouvant en bénéficier.

Ces points sont donnés selon la performance propre de la jument, de sa mère, de ses descendants et collatéraux à savoir :

Performances de la jument elle-même : 110 = 1 pt – 120 = 2 pts – 130 = 3 pts – 140 et + = 4 pts

Performances d’un produit de la jument : 120 et + = 1 pt par animal concerné

Performances de la mère ou d’un propre frère ou soeur de la jument : 120 et + = 1 pt par animal concerné

Performance d’un 1/2 frère ou soeur utérin de la jument : 120 et + = 0.5 par animal concerné

De plus, les juments qui auront été qualifiées pour l’une des finales du cycle classique (CSO, CCE ou DR à 4, 5 ou 69 ans) bénéficient d’un point dès le tirage au sort suivant cette qualification.

Et un classement assorti d’un prix, obtenu sous couleur étrangère, dans un concours international dont les résultats ont été publiés au Bulletin Officiel de la Fédération Equestre Internationale équivaut à l’indice 140.

REMARQUES

  • Pour une jument âgée de 3 à 10 ans, sont prises en compte ses performances propres, celles de ses produits éventuels et celles de la mère et des frères et sœurs.
  • Pour une jument âgée de 11 à 18 ans, les points de la mère et des frères et sœurs ne sont pris en compte que lorsque la jument a obtenu des points par ses performances propres ou celles de ses produits.

CONDITIONS GÉNÉRALES D’INSCRIPTION AU TIRAGE AU SORT

  • Une jument ne peut être inscrite au tirage au sort que d’un seul étalon des haras nationaux
  • Un même propriétaire ne peut obtenir plus de 3 cartes d’un même étalon
  • La demande d’inscription d’une jument au tirage au sort doit être rédigée sur le formulaire dûment rempli fourni à cet effet par les dépôts d’étalon.
  • La répartition des cartes se fera dans l’ordre décroissant du nombre entier de points, puis par tirage au sort pour les juments à égalité de points lorsque leur nombre dépasse celui des cartes restantes. Les juments titulaires de 4 points et plus font l’objet d’un tirage au sort commun.
  • Les juments qui n’auront pu obtenir une carte de l’étalon demandé, pourront être reportées sur un autre étalon de la circonscription où l’inscription aura été faite ou des circonscriptions dont la date de tirage au sort est postérieure. Le deuxième étalon choisi pour le report doit figurer sur le bulletin et en cas de report, le dossier sera transmis automatiquement au dépôt concerné.
  • Tout propriétaire titulaire de cartes d’étalons obtenues le jour du tirage au sort doit informer le directeur de la circonscription des Haras de l’utilisation ou non de ces cartes sous 1 mois.