L’équitation est un sport parmi tant d’autres qu’il est nécessaire d’avoir les équipements adéquats pour pouvoir la pratiquer. Il est important de retenir que le choix de ces matériels doivent se faire en fonction de la monture, qu’ils soient indispensables ou non.

Bien équiper pour pouvoir monter

L’équitation est pour certains un sport, et pour d’autres un loisir. Ce qui fait la différence avec elle, c’est que la monture est un être vivant, donc elle peut parfaitement ressentir des douleurs. Voilà pourquoi il est important de bien équiper le cheval avant de le monter, car lui et le cavalier risquent de se faire mal ou pire encore, se blesser. Pour cela, il existe des équipements de base indispensables quel que soit la pratique, comme la selle et tous les autres éléments liés à celle-ci. De même pour le cavalier, il doit avoir les accoutrements adéquats pour pouvoir monter son destrier sans danger. Mais pour bien entretenir l’équidé afin qu’il puisse toujours courir de la même manière, certains matériels s’avèrent également être nécessaires. Le choix de cet équipement cheval est une étape très importante : il faut que son cavalier connaisse dans les moindres détails la morphologie de sa monture afin de trouver le matériel adéquat. En effet, il faut le choisir par rapport à la conformation du cheval et la pratique souhaitée. (course, dressage, …)

Les équipements de base indispensables

La selle est l’equipement cheval indispensable pour la pratique de l’équitation. Il en existe plusieurs sortes sur le marché, avec différents matériaux, forme et taille. Il ne reste plus qu’à choisir celle qui se positionne parfaitement sur le dos du cheval et qui s’adapte à sa morphologie. Le confort est aussi important pour la monture que pour le cavalier, il est donc plus judicieux de l’essayer. Pour s’en assurer, il est préférable de choisir un tapis bien rembourré pour que celui-ci puisse aspirer l’humidité de la transpiration et amortir les chocs sur le dos du cheval lors des sauts. Les sangles et les étriers seront également choisis de la même manière, c’est-à-dire en fonction de sa taille. En tissu ou en cuir, le licol est utile pour guider la monture vers la direction souhaitée par le cavalier avec l’aide d’un mors ou d’une muserolle. Il est indispensable pour que ce dernier garde le contrôle face à son animal. L’équipement équestre n’est pas uniquement constitué de matériels utiles pour la conduite ; il est également composé d’autres éléments nécessaires à la protection et aux soins de l’équidé.

Les équipements secondaires mais essentiels

Un bon cavalier se doit de prendre bien soin de sa monture. Ainsi, le matériel d’équitation doit être également composé de matériels destinés à protéger et à s’occuper de l’équidé. Les protections dépendent de la discipline pratiquée, mais voici les plus importantes : les guêtres, ouvertes ou fermées, sont nécessaires pour protéger les articulations des membres et les cloches et protège-boulets sont utiles pour les jambes. Il est important que ces équipements soient parfaitement ajustés à la taille de l’animal pour éviter qu’il ne se blesse. Avec la couverture, les bandes de repos seront très utiles pour soulager le cheval après d’importants efforts, pour qu’il puisse vite se remettre. La couverture peut également servir en période de grand froid pour éviter les chocs thermiques pouvant engendrer des maladies de saison. Un bon matériel, c’est-à-dire un équipement adapté permettant à l’équidé d’être à l’aise dans ses mouvements et être productif. S’occuper de son destrier n’est pas une obligation, c’est plutôt la passion qui pousse à le faire et à considérer son animal comme un vrai compagnon de course. Ainsi, le cavalier peut pratiquer son loisir dans les meilleures conditions possibles.