Historique

Originaire de Normandie comme l’indique son nom.

L’élevage débuta au XXème siècle par des éleveurs normands qui croisait un cheval de sang chaud avec un cheval de sang froid. Les résultats de ces croisements fûrent divisés en deux catégories. Premièrement il y avait les chevaux plus légers, aptes à la selle et la cavalerie, puis en second les chevaux plus lourds, pour le trait léger. Le Cob Normand est originaire de la deuxième catégorie. Les Cobs d’aujourd’hui sont plus lourds que ceux d’autrefois.

Standard

Le Cob Normand est fait de manière à etre endurant. Son encolure est courte mais épaisse. Ses épaules sont musclées, sa poitrine ample et profonde, son dos court et fort, ses reins puissants.

Ses membres, bien que courts, sont musclés et ont des canons épais. Ils sont cependant moins massif que ceux des chevaux de trait lourd.
Toisant entre 1,53m et 1,63m, les robes les plus courantes pour les cobs sont le bai, le bai-brun et l’alezan

Utilisation

C’est un cheval très polyvalent, qui peut aussi bien servir à la selle, à l’attelage qu’au travaux agricoles. Il est fort et robuste. Le Cob Normand est très énergique et actif. il est devenu une monture de premier choix pour des cavaliers plus corpulents, qui aprécieront sa robustesse. Il possède des allures confortables et de longues foulées.