La randonnée constitue une activité dont les risques de blessure pour le cheval sont accrus. Cette situation est due aux phénomènes aléatoires non contrôlés. Equiper sa monture pour garantir sa sécurité est donc une phase essentielle de préparation. Justement, les guêtres sont des accessoires incontournables pour protéger le cheval pendant son travail.

Le rôle des guêtres

Les guêtres correspondent à des accessoires multi usages visant à protéger la région tendineuse de l’équidé. Leurs formes varient pour s’adapter à l’anatomie de l’animal et soutiennent les articulations dans le cas d’un cheval possédant de bons aplombs. Ce dispositif est pratique pour différentes situations (galop, obstacle, terrain changeant, etc.) et renforce la protection des tendons ou des boulets. Les guêtres sont vendues en paire, gauche et droite, et elles doivent être posées et ajustées de manière à ne pas perturber la circulation du sang.

Des guêtres ouvertes protègent le tendon et l’arrière des boulets dans le but d’amortir les contacts avec les barres par rapport aux guêtres fermées qui enveloppent une partie du boulet ainsi que le canon. Ces dernières sont également idéales pour les chevaux fougueux ou pour des activités d’endurance.

Guêtres complètes ou guêtres basses

Choisir une paire de guêtres complète permet la protection de l’animal sur l’ensemble du canon et du boulet, surtout si celui-ci initie un galop. Il faut néanmoins remarquer que le choix de la matière composant les guêtres est adapté à l’environnement, notamment pour la résistance à l’humidité. Sans cela, il y a risque de causer une gêne à la monture durant les déplacements.

Les protections basses réalisent la couverture partielle des membres postérieurs et antérieurs, elles couvrent à partir du dessous de genou et se terminent au-dessus du canon. Elles sont  principalement destinées à la protection du cheval si celui-ci se trouve dans une situation de bousculades, mais elles sont également utiles pour un voyage paisible sans contraintes.

Choisir les guêtres en fonction des matériaux de fabrication

La qualité des guêtres peut impacter sur le confort du cheval et sa sécurité. En effet, certains matériaux peuvent irriter les membres de l’animal si la durée de la balade est trop importante. Par exemple, pour une randonnée durant jusqu’à deux heures, ne pas s’équiper de guêtres expose à des risques de blessure. Les guêtres fabriquées en néoprène protègent la monture contre l’humidité de manière optimale avec une longévité importante en plus d’une fréquence d’entretien réduite par rapport aux guêtres en cuir et en mouton. Si la randonnée est une activité ponctuelle, le cavalier peut se procurer des guêtres en plastique pour un usage unique.